Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Monde de Céline
  • : Bonjour, je m'appelle Céline. Après avoir consacré mon blog à mes ouvrages de broderie et de cartonnage, une nouvelle page se tourne ayant retrouvé le goût des livres. Ainsi, j'ai décidé de partager avec vous mon ressenti sur mes lectures.Je vous souhaite de passer un agréable moment dans mon petit monde. Je vous dis à bientôt en espérant avoir le plaisir de vous lire au travers de vos commentaires!
  • Contact

Un petit mot pour vous.....

Merci de votre visite dans mon petit monde, j'espère que vous vous y plairez.

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, ça me fait toujours plaisir de vous lire.

http://idata.over-blog.com/5/11/64/77/gifs/a-bientot/A-bientot-bizz.gif

   Céline/cedibo

Mes Archives

Mes Tutos/pas À Pas En .pdf

Mes Liens

20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 08:45

Comme son nom l'indique, cette série de romans se compose de 3 tomes que j'ai lus dans leur intégralité.

Tome 1 : "Les yeux jaunes des crocodiles"

Tome 1 : "Les yeux jaunes des crocodiles"

L'histoire :

Ce roman se passe à Paris.
Et pourtant on y croise des crocodiles. Ce roman parle des hommes. Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être. Ce roman est l'histoire d'un mensonge. Mais aussi une histoire d'amours, d'amitiés, de trahisons, d'argent, de rêves. Ce roman est plein de rires et de larmes. Ce roman, c'est la vie.


Ce que j'en ai pensé :

C'est le premier tome d'une trilogie. Ce livre sans prétention se lit tout seul.
C'est en fait une saga familiale avec tout ce que la vie réserve de bon ou de mauvais.
On s'attache à chaque membre de la famille, on les aime, ou pas, mais tous ont leur place pour passer un bon moment avec eux au fil des pages. 

A la fin, il me tardait de savoir le devenir des héros donc j'ai lu le tome 2 dans la foulée......

Tome 2 : "La valse lente des tortues"

Tome 2 : "La valse lente des tortues"

L'histoire :

Qu'un crocodile aux yeux jaunes ait ou non dévoré son mari Antoine, disparu au Kenya, Joséphine s'en moque désormais. Elle a quitté Courbevoie pour un immeuble huppé de Passy, grâce à l'argent de son best seller, celui que sa soeur Iris avait tenté de s'attribuer, payant cruellement son imposture dans une clinique pour dépressifs. Libre, toujours timide et insatisfaite, attentive cependant à la comédie cocasse, étrange et parfois hostile que lui offrent ses nouveaux voisins, Joséphine semble à la recherche de ce grand amour qui ne vient pas. Elle veille sur sa fille Zoé, adolescente attachante et tourmentée et observe les succès de son ambitieuse aînée Hortense, qui se lance à Londres dans une carrière de styliste à la mode.
Joséphine ignore tout de la violence du monde, jusqu'au jour où une série de meurtres vient détruire la sérénité bourgeoise de son quartier. Elle-même, prise pour une autre sans doute, échappe de peu à une agression. La présence de Philippe, son beau-frère, qui l'aime et la désire, peut lui faire oublier ces horreurs. Impossible d'oublier ce baiser, le soir du réveillon de Noël, qui l'a chavirée. Le bonheur est en vue, à condition d'éliminer l'inquiétant Lefloc-Pinel, son voisin d'immeuble, un élégant banquier dont le charme cache bien trop de turpitudes.
Autour de l'irrésistible et discrète Joséphine, gravite une fois encore tout un monde de séducteurs, de salauds, de tricheurs et autant d'êtres bons et généreux. Comme dans la vie.

 


Ce que j'en ai pensé :

Après "Les yeux jaunes des crocodiles", le tome 1 de la trilogie, il me tardait de suivre les aventures des héros. Je n'ai pas été déçue à proprement parlé d'autant qu'aux tranches de vie des héros, se mêle une enquête policière pas mal ficelée, mais.....

Par contre, arrive aussi la naissance d'un bébé surdoué (réincarnation de Einstein), et franchement je n'ai pas compris ce que ça faisait là, je n'ai pas du tout aimé, de même qu'une histoire de maraboutage. C'est vraiment tiré par les cheveux.

Les 2 premiers tomes sont de gros ouvrages de poche (660 et 750 pages) que j'ai lus à la suite, et pour le coup, j'ai eu envie de faire une pause avant d'attaquer le volume 3 de 940 pages.

 

 

"La Trilogie" - Katherine Pancol

L'histoire :

Souvent la vie s’amuse.
Elle nous offre un diamant, caché sous un ticket de métro ou le tombé d’un rideau. Embusqué dans un mot, un regard, un sourire un peu nigaud.
Il faut faire attention aux détails. Ils sèment notre vie de petits cailloux et nous guident. Les gens brutaux, les gens pressés, ceux qui portent des gants de boxe ou font gicler le gravier, ignorent les détails. Ils veulent du lourd, de l’imposant, du clinquant, ils ne veulent pas perdre une minute à se baisser pour un sou, une paille, la main d’un homme tremblant.
Mais si on se penche, si on arrête le temps, on découvre des diamants dans une main tendue… Et la vie n’est plus jamais triste. Ni le samedi, ni le dimanche, ni le lundi…


Ce que j'en ai pensé : 

Ouf ça y est j'ai lu la trilogie avec ce dernier tome.
Les personnages restent attachants mais que de longueurs.....
Je suis allée au bout des 940 pages parce que je voulais connaitre le devenir des personnages, mais ce n'est que sur les 40 dernières pages que tout est révélé. La fin est vraiment trop rapide, c'est bâclé.

Vu l'épaisseur du volume, ça aurait pu être largement plus développé. D'autres passages en revanche auraient pu être largement allégés.
Je pense notamment à ceux concernant la vie de Cary Grant qui sert de support au nouveau roman de notre héroïne principale, et qui sont particulièrement longs.
Il y a toujours ce bébé surnaturel, réincarnation de Einstein, et pour lequel je n'ai pas plus adhéré dans ce 3ème volet. 

De plus, certaines choses restent en suspens comme par exemple le château hérité par Gary à la mort de son père qui n'est plus jamais mentionné, pas plus que le roman de Joséphine, que devient-il?
Trop de longueurs et pas de surprise, dommage, c'est définitivement le volume de trop.

 

 

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 06:32
"L'Homme d'à Côté" - Mary Higgins Clark

L'histoire :

Il était timide et effacé, mais il avait une vie secrète. Sa jeune et jolie voisine allait en faire l'expérience terrifiante.
 


Ce que j'en ai pensé :

Lue d'une traitre, l'histoire est comme on l'imagine. Tout est dit dans le quatrième de couverture.

 

Dommage que l'auteure n'est fait qu'une nouvelle de cette intrigue, je pense qu'elle aurait pu en faire un roman plus construit en y apportant beaucoup plus de profondeur, il y avait matière à cela.

 

Je suis déçue, comme d'ailleurs souvent avec les nouvelles.

Repost 0
Published by céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 09:47
Les Matchs de la Rentrée Littéraire 2014

Youpi!

 

Cette superbe opération parainée par PriceMinister-Rakuten est renouvelée cette année encore. C'est la 5ème édition, mais ce sera ma seconde participation ne l'ayant découverte que l'année dernière.

 

Je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous pour avoir toutes les informations concernant le choix des livres et les conditions de participation. Faites vite seuls les 800 premiers inscrits sont assurés de recevoir l'ouvrage de leur choix.

 

 

 

 

 

L'année dernière, j'avais eu le plaisir de recevoir et de pouvoir critiquer 2 ouvrages grâce au parrainage.

 

Il s'agissait de "La Garçonnière" de Hélène Grémillon et "Rome en un jour" de Maria Pourchet.

 

Cette année la sélection est encore éclectique et mon choix a été difficile.

J'ai cependant opté pour "Trente six chandelles" de Marie-Sabine Roger.

 

Je surveille ma boite aux lettres de près et vous en ferai bien vite la critique dès réception de ce roman.

 

D'avance un grand merci à PriceMinister-Rakuten pour l'organisation de cette opération.

 

 

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 08:18
"Au Pays des Vivants" - Nicci French

L'histoire : 

Kidnappée, ligotée, à peine maintenue en vie par un mystérieux tortionnaire... quand Abbie Devereaux reprend connaissance, seule, dans le noir, une seule idée s'impose à elle : s'échapper. Avec un courage hors du commun, elle parvient à s'enfuir et à mettre fin à cette terrifiante expérience. Du moins le croit-elle, car le cauchemar ne fait que commencer... Abbie a en effet perdu tout souvenir des jours précédant son agression, et la police comme les médecins concluent à l'affabulation d'une jeune femme dépressive. Confrontée à un mur de ténèbres, à l'incrédulité de tous et aux zones d'ombre de sa mémoire, elle veut reconstituer son passé. Pour la guider dans cette quête aux frontières de la folie, Abbie n'a qu'une certitude : si son bourreau existe, il saura la retrouver.

Ce que j'en ai pensé : 

J'ai aimé l'atmosphère qui s'en dégage même si le début de l'histoire qui concerne la séquestration est oppressant. 
Par contre le passage concernant l'hospitalisation de Abbie est un peu long.
La police, pensant qu'elle affabule, ne fait rien, du coup elle décide de mener sa propre enquête.

C'est intéressant, ça m'a plu mais je suis restée sur ma faim car en refermant le livre, je trouve que certaines interrogations restent sans réponse.

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 09:55
"Le Magasins des Suicides" - Jean Teulé

L'histoire :

Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre.

Ce que j'en ai pensé :

Malgré le titre, c'est un court roman (150 pages) très caustique que j'ai aimé.
Bourré d'humour noir, j'ai souri plusieurs fois au fil des pages.
Lu en une soirée, je ne m'attendais pas du tout à cette fin surprenante.

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 07:46
"Où es-tu?" - Marc Lévy

L'histoire :

Adolescents, ils représentaient tout l'un pour l'autre. Avec l'optimisme de leur jeunesse, ils se sont promis de s'aimer pour toujours, quand bien même le destin devait les séparer. Et la vie va les écarter l'un de l'autre comme deux étoiles soumises aux lois de la gravitation. Elle affrontera la violence des ouragans en Amérique centrale, tandis qu'il réussira à Manhattan. À l'exception de quelques rencontres furtives à l'aéroport de Newark, ils ne sauront de leur vies réciproques que ce que disent les lettres qu'ils vont s'écrire pendant des années. Sans jamais que se brise le lien qui les unit...Philip avait alors promis à Susanne qu'il serait toujours là s'il lui arrivait quelque chose. Il ne pouvait pas savoir que cette promesse allait profondément bouleverser sa vie. Que pour l'honorer, il devrait ouvrir son coeur à l'inconnu...




Ce que j'en ai pensé :


C'est une jolie histoire d'amitié amoureuse douloureuse et impossible. Les 2 héros n'ont pas les mêmes rêves donc chacun vit sa vie de son coté........... quoi que...........

Il est facile de s'identifier aux personnages. C'est un joli roman qui se lit tout seul. C'est du Marc Lévy : plaisant et sans prétention.

J'aime ces romans où on pense avoir tout saisi mais ce n'est qu'à la toute fin qu'un nouvel éclairage se fait et que tout s'explique.

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 08:56
"Le libraire" - Régis de Sà Moreira

L'histoire :

 

- Vous l'avez lu ?
- Oui, dit le libraire.
- Moi aussi, répondit le jeune homme.
Le libraire lui sourit. Le jeune homme prit confiance :
- Mais je l'ai offert à quelqu'un… à qui je n'aurais pas dû l'offrir.
- C'est difficile d'être sûr de ces choses-là, répondit le libraire.
- Oui, dit le jeune homme.
- Ne désespérez pas, dit encore le libraire. Certains livres sont à retardement…

 
 
Ce que j'en ai pensé :
 
 
J'ai beaucoup de mal à appréhender ce livre qui n'a pas d'histoire.
 

Il s'agit du quotidien d'un libraire loufoque et sans nom qui ne se nourrit que de livres et de tisanes. Sa librairie est ouverte 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Il ne vend que des livres qu'il aime, il déchire et envoie à ses 10 frères et soeurs les pages des livres qui lui font penser à eux. 

 
Au fil des pages se succèdent des saynètes avec des clients reéls ou imaginaires tels que une femme nue, la mort, la question. Tout cela est très étrange.
 
Les phrases sont courtes mais très redondantes avec des expressions dont l'auteur use et abuse : "le libraire", "la librairie du libraire", le "poudoupoudoupoudou" de la porte de la librairie, "coupli couplo" dans un dialogue sans sens avec un couple de clients. Sans oublier la fameuse phrase : "Il y a beaucoup de choses à apprendre sur les icebergs."
 
 
Il y a également un prologue et un épilogue dont je n'ai pas compris le lien ni l'intérêt avec le reste. 
 
Je suis allée au bout de la lecture car le livre est très court et se lit très facilement. Et puis surtout, je m'attendais à trouver au final une jolie morale avec une métaphore quelconque mais hélas je l'attends encore................ ou alors je n'ai rien compris.
 
Je reste donc sur ma faim sans être convaincue par ce roman déroutant qui pour moi n'a pas vraiment de sens.
 
 
Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 08:30
"Parce que je t'aime" - Guillaume Musso

L'histoire :

Layla, cinq ans, disparaît en plein centre commercial. Cette disparition tragique finit par séparer ses parents. Cinq ans plus tard, elle finit par être retrouvée à l'endroit même de sa disparition... Elle est vivante mais reste plongée dans un mutisme. A partir de là se succèdent les interrogations...

 


Ce que j'en ai pensé :

C'est une magnifique histoire d'amour entre un père et sa fille entre autre.

L'histoire est bien ficelée. Et même si me suis posée des questions tout du long, la fin tragique est inattendue..... mais avec elle, les réponses sont là et pour moi ça veut dire que le roman est abouti.
Beaucoup d'émotions dans ce livre avec de l'amour et de belles amitiés sincères.

J'ai lu plusieurs Musso, et je dois bien avouer que je suis fan.
C'est simple, "extra" ordinaire, je me laisse porter et je suis vite embarquée dans l'histoire.

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
6 septembre 2014 6 06 /09 /septembre /2014 07:16
"Ne le dis à personne" - Harlan Coben

L'histoire :

 

Imaginez...
Votre femme a été tuée par un sérial killer.
Huit ans plus tard, vous recevez un e-mail anonyme.
Vous cliquez une image...
C'est son visage, au milieu d'une foule, filmé en temps réel.
Impossible, pensez-vous ?
Et si vous lisiez "Ne le dis à personne..." ?

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Pour être complètement honnête, j'ai commencé cette lecture avec un a priori pas très positif. J'avais déjà lu 2 ouvrages de cet auteur, "Balle de match" et "Sans Laisser d'adresse" qui ne m'avaient pas particulièrement convaincue.

 

Et bien au final, je ne le regrette pas et je pense que ma réconciliation avec Harlan Coben est en bonne voie. J'ai d'autres romans de lui en attente, c'est avec nettement plus d'entrain que je les lirai.

 

Certes, j'ai trouvé le début un peu laborieux car à chaque nouveau chapitre, de nouveaux personnages apparaissent, et ils sont nombreux. Mais il ne faut pas hésiter à persévérer dans la lecture pour saisir le lien entre elles, car tout s'imbrique parfaitement.

L'intrigue est très bien ficelée, il y a de l'action et du rebondissement, et le rythme est soutenu. Quant au final, il est enfin à la hauteur de ce que j'attendais de cet auteur dont j'avais tant entendu parlé en bien.

 

Je sais que ce roman a fait l'objet d'un film. Au début de ma lecture, certains éléments m'ont interpellée. Je pense donc l'avoir déjà vu, mais c'est très lointain, du coup j'ai vraiment lu le livre sans aucun souvenir de l'adaptation qui en a été faite, ce qui m'a permis de ménager le suspens qui a été bien présent tout au long de l'intrigue. Alors que je pensais avoir tout saisi, la toute dernière page m'a apporté une toute autre explication à laquelle je ne m'attendais pas du tout!

 

Ce roman tient vraiment la route, je le conseille vivement!

 

 

 

 

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 08:15
"Balle de Match" - Harlan Coben

L'histoire :

Finale de l'US Open. Duane Richwood, jeune joueur noir issu des bas quartiers et recrue prometteuse de l'agent sportif Myron Bolitar, s'apprête à remporter son premier grand Chelem lorsqu'il est interrompu par une détonation. Une jeune femme a été abattue de sang-froid, et son cadavre abandonné à l'extérieur du stade, devant un stand de boissons.
La victime, Valérie Simpson, surnommée la " Reine de Glace ", avait connu quelques années auparavant une carrière fulgurante dans le tennis féminin, brusquement stoppée au sommet par une violente dépression nerveuse. Elle était sur le point de faire son come-back quand on l'a fait disparaître.
Lorsque Myron enquête sur la mort de la jeune femme, il découvre rapidement un lien entre les deux joueurs, et un meurtre survenu six ans auparavant dans un club de tennis. Face à un sénateur corrompu et à une mère jalouse, Myron, assisté de Win, son associé expert en arts martiaux et roi de la gâchette, va devoir allier rapidité et habilité…



Ce que j'en ai pensé :

J'ai bien aimé, l'histoire est bien ficelée mais il faut quand même s'accrocher, il y a beaucoup de personnages et il ne faut pas se mélanger entre leur nom et leur surnom mais ça m'a plu.
Nettement plus que "Sans laisser d'adresse" du même auteur.

Je ne suis pour autant pas super convaincue, il faut dire aussi que le monde du sport ne m'intéresse pas du tout, donc la thématique n'était pas sûrement l'idéal. J'ai d'autres romans à lire de cet auteur et sans Myron Bolitar en personnage récurrent, donc à réessayer.

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article