Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Monde de Céline
  • : Bonjour, je m'appelle Céline. Après avoir consacré mon blog à mes ouvrages de broderie et de cartonnage, une nouvelle page se tourne ayant retrouvé le goût des livres. Ainsi, j'ai décidé de partager avec vous mon ressenti sur mes lectures.Je vous souhaite de passer un agréable moment dans mon petit monde. Je vous dis à bientôt en espérant avoir le plaisir de vous lire au travers de vos commentaires!
  • Contact

Un petit mot pour vous.....

Merci de votre visite dans mon petit monde, j'espère que vous vous y plairez.

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, ça me fait toujours plaisir de vous lire.

http://idata.over-blog.com/5/11/64/77/gifs/a-bientot/A-bientot-bizz.gif

   Céline/cedibo

Mes Archives

Mes Tutos/pas À Pas En .pdf

Mes Liens

15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 11:13
"Dieu est un pote à moi" - Cyril Massarotto

L'histoire : 

 

L'un a une barbe de quelques jours, l'autre de millions d'années.

L'un vit sur terre, l'autre dans les nuages.

L'un est vendeur dans un sex-shop, l'autre a un métier qui réclame le don d'ubiquité.

L'un n'a pas beaucoup d'amis, l'autre aimerait parfois se faire oublier d'eux…

Vous ne voyez toujours pas de qui il s'agit ?

Et si Dieu avait décidé de faire de vous son meilleur ami ?

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Avant de lire le résumé du livre, c'est le titre qui m'a interpellée. 

J'ai remarqué au fil de mes lectures que je ne suis pas une adepte des lectures décalées et loufoques, mais j'ai quand même voulu tenter l'expérience sans trop savoir à quoi m'attendre.

 

Et bien je dois dire que je ne suis pas déçue, c'est un roman drôle et émouvant à la fois. 

Nous vivons la vie du héros au travers des grands moments clés de son existence, quitte à sauter plusieurs années, avec ses joies et ses peines, mais toujours avec Dieu, son pote, là pour l'écouter et le conseiller mais sans jamais influencer son libre arbitre.

 

Il n'y a aucun temps mort, on rentre de suite dans le sujet et on ne se perd pas en description superflue. Sans être philosophique, ce roman inattendu amène à se poser les questions sur le sens de la vie. 

 

J'ai beaucoup aimé ce petit roman qui se lit sans prise de tête mais qui amène tout de même à réfléchir.

 

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 13:43

J'ai eu le plaisir il y a quelques mois, grâce à un partenariat avec Taurnada Editions, de recevoir un livre pour lequel je vous avais donné mon avis, et que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

 

La bonne nouvelle de la journée c'est que Taurnada Editions organise le concours "6 romans à gagner" du jeudi 13 août au vendredi 23 août. Il y aura 6 gagnants. Chacun choisira un ouvrage parmi une liste.

 

N'hésitez pas à cliquer ici pour connaitre les modalités de participation. 

De mon côté c'est fait! Je pars du principe que "qui ne tente rien n'a rien"! 

 

Bonne chance à tous! 

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 13:25
"PS : I love you" - Cecelia Ahern

L'histoire :

 

Quand on trouve l'âme sœur, on croit que le bonheur durera toujours. C'est ce que pensait Holly jusqu'à ce que son Gerry ne meure d'une terrible maladie. A trente ans, Holly se retrouve seule, démunie, sans espoir. Mais Gerry lui réserve une ultime surprise.

Il lui a laissé dix lettres qui forment une " liste " de choses à accomplir pour réapprendre à vivre. Par-delà la mort, Gerry lui adresse un message d'amour et de courage : elle doit apprendre à être heureuse sans lui, malgré le lien fort qui les unissait. Holly va affronter sa douleur pour réaliser, entre rires et larmes, que la vie vaut malgré tout la peine d'être vécue.

Une comédie romantique, drôle et poignante, qui dépeint la vie telle qu'elle est : belle et triste à la fois.

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Holly, l'héroïne, vient de perdre son mari chéri décédé d'une tumeur au cerveau. Se sachant condamné, il lui a écrit 10 lettres à ouvrir le 1er de chaque mois dans lesquelles il émet un voeu. Ces lettres ont pour seul but de la guider pour qu'elle apprenne à vivre sans lui, elle, qui ne vivait qu'à travers et pour lui.

 

Tout cela est certes très sentimental et fleur bleue, mais c'est également une belle approche d'un sujet sensible et douloureux pour quiconque y est confronté. C'est une belle déclaration d'amour par delà la vie.

 

Tout les sujets de la vie y sont abordés : le deuil, le chagrin, la joie, l'envie, la culpabilité, l'amitié, la famille, le travail, l'espoir, l'amour....

 

Triste, touchant, drôle et positif à la fois, ce livre est tout cela en même temps à l'image de la vie en quelque sorte, à la fois triste et joyeuse.

 

J'ai passé un bon moment de lecture avec ce livre entre les mains. En dépit du difficile thème de départ, il est bouleversant et plein d'espoir à la fois. 

 

 

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
11 août 2015 2 11 /08 /août /2015 11:50
"Prête-moi ton homme" - Emily Giffin

L'histoire :

 

Trente ans. Voilà, il était arrivé, ce fameux anniversaire. Pas vraiment comme je l'avais rêvé gamine. Où étaient le mari séduisant et amoureux, les enfants adorables, la reconnaissance professionnelle ? J'étais célibataire, j'avais un boulot assommant, et je ne voyais absolument rien de folichon se profiler à l'horizon. Ce soir-là, j'ai un peu forcé sur la tequila… et j'ai couché avec le fiancé de ma meilleure amie qui se marie dans cinq mois. Crime odieux, monstrueux, impardonnable. Surtout pour moi, qui d'ordinaire ne dévie jamais du droit chemin. Ce souvenir honteux, il fallait à tout prix le refouler. Cela ne signifiait rien. Nous avions trop bu, nous ne savions pas ce que nous faisions. D'ailleurs, la page était déjà tournée… Alors, pourquoi avons-nous recommencé ?

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Ce roman est sans surprise. Avec sa couverture rose bonbon, on sait de suite qu'il s'agit d'une histoire qui va se lire sans prise de tête et destinée aux filles.

 

C'est le genre de lecture que j'apprécie pour me vider l'esprit quand je sors d'un thriller bien oppressant.

 

Le fil conducteur n'est pas très moral puisqu'il s'agit de trahir une amitié sous couvert d'infidélité. Pour autant il n'y a rien d'invraisembable, ce sont des choses qui peuvent arriver, ce sont les aléas de la vie.

 

Concernant les personnages, il sont également sans surprise et assez stéréotypés avec Rachel l'héroïne naïve, Darcy la meilleure amie narcissique, Dex l'amant et futur marié qui joue sur les deux tableaux, et Ethan le meilleur ami confident. Chacun a sa place et joue son rôle à merveille.

 

Bref, j'ai passé un bon moment lecture sans prétention, je me suis juste laissée porter, et de temps en temps ce n'est pas désagréable.

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 11:11
"Piège de soie" - Julie Parsons

L'histoire :

 

Lorsqu'elle découvre son mari, mort d'un piqûre d'abeille - depuis toujours elle le savait allergique -, un pressentiment avertit Anna Neale, entomologiste à Dublin, que l'accident a pu être provoqué. D'autant que les affaires de David n'étaient pas des plus limpides, et que cet homme à la double vie la laisse couverte de dettes.

Désemparée, la jeune femme rencontre bientôt Matthew, un homme séduisant et compréhensif.

Comment devinerait-elle que, depuis des mois, il la guette, attendant son heure, pareil à l'araignée tissant patiemment son piège de soie?

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

J'ai beaucoup aimé ce thriller qui m'a tenu en haleine. 

 

Anna se retrouve sans rien et anéantie au décès accidentel de son mari qui lui avait caché beaucoup de choses.

Alors qu'elle doit vendre sa maison pour éponger les dettes laissées par son mari, et repartir de zéro, elle rencontre Matthew qui souhaite acheter sa maison.

 

Ce dernier, sous des airs charmants, est quelqu'un de très manipulateur et machiavélique, au lourd passé et à la double personnalité.

 

L'intrigue, bien que complexe, est très bien ficelée.

Si je devais mentionner un petit bémol, il concernerait les trop nombreux flashbacks dans le passé des protagonistes.

Même s'ils nous permettent de mieux appréhender leur présent, ils apportent un peu de lourdeurs. 

Il y a aussi des personnages qui arrivent comme un cheveux sur la soupe et il faut avancer dans la lecture pour les retrouver et comprendre le pourquoi du comment. C'est un peu compliqué à suivre.

 

Il n'empêche que ce roman est à mon goût un très bon thriller qui apporte toutes les réponses aux questions que je me suis posée au fil des pages. 

 

 

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 12:28
"Lexi Smart a la mémoire qui flanche" - Sophie Kinsella

L'histoire :

 

Lexi Smart est une fille plutôt normale : vingt-cinq ans, un boulot assez assommant, les dents pas très alignées, le cheveu désespérément terne, quelques kilos en trop, un appart minuscule, un fiancé un peu nul et très fauché et trois super copines avec qui elle fait la fête le vendredi soir. Un beau matin, Lexi se réveille dans une chambre d'hôpital avec un sourire parfait, une cascade de boucles blondes, une silhouette de sirène, un beau gosse de mari richissime... et une amnésie partielle due à un accident de voiture : trois ans de sa vie viennent de s'effacer, Lexi ne se souvient de rien. Qui est cette snobinarde qui prétend être sa meilleure amie ? Depuis quand Lexi vit-elle dans un loft luxueux ? Qu'a-t-elle fait à ses collègues pour qu'ils la surnomment le Cobra ? Et qui est ce mystérieux architecte qui la harcèle de messages ? Pour comprendre comment elle est passée de fille toute simple à garce carriériste, Lexi va devoir fouiller cette parenthèse de trois ans. Et ce qu'elle va y découvrir pourrait bien lui donner quelques leçons pour l'avenir...

 
 
Ce que j'en ai pensé : 
 
Comme à chaque fois que je décide de lire un roman de Sophie Kinsella c'est dans le but d'avoir une lecture distrayante sans prise de tête pour décompresser d'un bon thriller.
Une fois encore ce roman a rempli son rôle à merveille.
 
De plus, je trouve que le thème de l'amnésie en trame de fond est un sujet intéressant à aborder.
Malgré la gravité du sujet, comment se reconstruire quand on a oublié ses 3 dernières années,  il est abordé avec beaucoup d'humour, notamment quand la soeur de notre héroïne lui fait croire ce qu'elle veut, vu qu'elle n'en a aucun souvenir.
 
C'est une lecture fraiche et légère avec une fin sans surprise, et en guise de conclusion, une petite leçon de morale sur les priorités à donner à la vie : réussir une carrière, avoir un statut social élevé mais en étant destestée de tous, ou profiter des choses simples tout en étant entourée.
 
A chacun de faire ses choix.... 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 13:04
"Dans la peau" - Nicci French

L'histoire :

 

Zoé est institutrice. Jeune, séduisante, fraîchement débarquée à Londres, elle se sent un peu perdue. Elle n'a qu'une hâte : se débarrasser de l'appartement sordide qu'elle a acheté sans réfléchir quelques mois auparavant.

Jennifer est une mère de famille bourgeoise. Belle, elle aussi, mais plus sophistiquée. Elle s'investit dans la rénovation de la maison qu'elle vient d'acquérir avec son mari dans le nord de Londres.

Nadia est animatrice de spectacles pour enfants. Au lendemain d'une rupture douloureuse, elle essaie de remettre de l'ordre dans sa vie... et dans son appartement.

Trois femmes apparemment différentes qui ont cependant un point commun : un serial killer les observe, les connaît, les aime, et leur écrit pour leur annoncer qu'il va les tuer...

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

J'ai beaucoup aimé ce thriller dans lequel je me suis plongée dès les premières pages.

Zoé, Jennifer et Nadia sont 3 femmes qui ne se connaissent pas et qui ont leur propre histoire. Le livre est d'ailleurs composée de 3 parties, chacune consacrée au destin de ces femmes, qui ont un point commun : toutes 3 reçoivent des lettres de menaces de mort du même auteur.

Ces 3 femmes bien que différentes, sont attachantes. J'ai vécu avec elle leur peur grandissante au fil des lettres reçues.

Les 2 premières n'échapperont pas à leur destin tragique mais l'enquête et la protection rapprochée autour de Nadia amènera enfin toutes les réponses.

L'intrigue est très bien ficelée, je me suis posée plein de questions, j'ai eu des doutes et pourtant toutes les réponses sont évidentes arrivée à la fin roman. Même si il n'y a pas autant d'action que je l'aurais cru, l'approche psychologique est intéressante et prenante.

Une fois de plus je ne suis pas déçue par ces auteurs Nicci French.

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 19:11
"Central Park" - Guillaume Musso

L'histoire :

 

Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière…
… pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.

New York, huit heures du matin.
Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park.

Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.

Impossible ? Et pourtant...

Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ?
Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence…

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Ce que j'apprécie avec les romans de Guillaume Musso c'est qu'il n'y a pas de temps morts et on rentre de suite dans l'intrigue. Et pour mon plus grand plaisir, ce roman ne déroge pas à cette règle, le rythme est très soutenu.

 

J'ai encore passé un très bon moment au fil des pages. J'ai été embarquée dans une chasse à l'homme sans voir venir l'issue du roman qui a vraiment été une grosse surprise pour moi. La fin est tout simplement impossible à deviner, sauf en ce concerne le devenir des héros au terme de leur folle aventure, qui lui était trop prévisible à mon goût.

 

L'histoire, pleine de suspens et de rebondissements, est assez rocambolesque, voire un peu tirée par les cheveux mais cela ne m'a pas dérangée, j'ai l'habitude des histoires "extra" ordinaire de cet auteur même si dans cet opus finalement le surnaturel ne joue aucun rôle.

 

L'histoire est bien construite. Quand on arrive à la fin du roman, tout s'explique, tout s'éclaircit, toutes les questions trouvent leur réponse. Bref, ce roman est abouti, et j'y ai complètement adhéré. Dévoré en 2 jours, je n'ai pas pu le lâcher.

 

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 19:09
"Le pays sans adultes" - Ondine Khayat

L'histoire :

 

J'ai onze ans, et je vis dans une famille complètement tordue. Heureusement qu'il y a mon frère Maxence. Lui, c'est mon manuel de savoir-survivre. Le soir, on ferme nos oreilles à double tour, pour ne plus entendre les cris de nos parents qui se disputent. Croyez-moi sur parole, la vie, c'est pas pour les enfants. Maxence a préféré partir au Pays sans Adultes. Moi, j'ai voulu le rejoindre, mais je me suis trompé de chemin. Avec mes nouveaux amis, Valentine et Hugo, on a beaucoup discuté et on s'est fait une promesse : quand on sera grands, on prendra tous les enfants malheureux dans nos filets, et on ne les relâchera que quand ils sauront vraiment nager. Promis, juré.

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Ce roman c'est l'histoire de Slimane, 11 ans, son frère Maxence, 13 ans et leur maman qui vivent sous le joug de Démon, nom donné à leur père qui, au quotidien, les terrorise et les roue de coups tous les 3.

 

Le sujet est grave et terrible. Ce roman poignant c'est la vie de Slimane qui vénère son grand frère qui fait tout pour que dans sa tête il connaisse un autre monde. Et tout s'écroule encore plus le jour où n'en pouvant plus de cette situation Maxence se suicide.

 

Ce roman c'est donc leur quotidien et toute la reconstruction de Slimane pour réapprendre à vivre sans son frère. Rendant sa mère coupable de ce drame, n'ayant rien fait pour quitter leur père et fuir sa violence, il tente en vain de rejoindre son frère au Pays sans Adultes. Il se retrouve alors hospitalisé plusieurs mois et on assiste ainsi à sa renaissance grâce à ses nouveaux amis et aux médecins.

 

Son ressenti est raconté avec ses mots et ses pensées d'enfant. En cela j'ai trouvé la lecture un peu compliquée, car c'est quasi un langage parlé qui est retranscrit, du coup cela manque un peu de fluidité, même si dans un sens, cela nous plonge encore un peu plus dans ses pensées d'un enfant innocent de 11 ans qui n'a pourtant pas été épargné et qui s'interroge sur la vie.

 

La reconstruction de Slimane grâce aux échanges avec le personnel soignant et les autres patients, amène à une réflexion intéressante sur la vie. Malgré le thème, c'est un livre qui m'a plu, plein de poésie grâce aux réflexions de cet enfant, et cela ne peut pas laisser indifférent. Il y a de la violence, de l'innocence, de l'amour, de l'amitié, à l'image de la vie finalement avec toute la gamme des émotions possibles. C'est un ouvrage touchant tout en simplicité.

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 09:43
"Je l'aimais" - Anna Gavalda

L'histoire : 

 

À soixante-cinq ans, il est à l'âge des bilans. Elle en a moitié moins et rumine son chagrin. Celui d'avoir été plantée là avec ses deux filles par un mari volage parti pour une "femme moins usée". A priori, Pierre et Chloé n'ont pas grand chose à partager. Il en décide pourtant autrement, emmenant sa belle-fille sur un coup de tête pour quelques jours à la campagne. Au fil d'un long dialogue, ils vont peu à peu se livrer. Tombe alors le masque du "vieux con" autoritaire et hautain attribué un peu hâtivement par Chloé à son beau-père. L'homme renfermé aux jugements définitifs révèle une blessure et une sensibilité à fleur de peau, tandis que la jeune femme pleine de vie reprend le dessus sur l'épouse éplorée.

 

Ce que j'en ai pensé : 

 

Lu d'une traite, ce cours roman de 155 pages est à l'image de ceux que j'ai déjà lus de Anna Gavalda. Je veux dire par là, qu'il respire la simplicité et tout le monde peut s'identifier à ses personnages. J'ai tourné les pages et sans même m'en rendre compte je l'avais déjà terminé.

 

Ce roman c'est un huis-clos entre Pierre le père d'Adrien, et Chloe la femme d'Adrien que ce dernier vient de quitter en lui laissant leurs 2 petites filles.

 

Le beau-père froid, limite méprisant, emmène sa belle-fille dans la maison de famille et finalement se livre comme jamais il ne l'avait fait avec personne.

 

Il lui avoue avoir été dans la situation de son fils, celui qui trompe, à la différence que lui est resté avec sa femme pour son petit confort quotidien, et pour les convenances sociales, mais l'amour n'était pas là et du coup il n'a jamais été heureux.

 

Son témoignage amène à se poser les questions sur la vie de couple et pas seulement sur l'adultère. Vaut-il mieux rester avec son conjoint pour ne faire de mal à personne mais sans s'épanouir, ou vaut-il mieux partir quitte à faire mal mais avec l'objectif d'être enfin heureux? 

 

La lecture de cet roman amène le constat que quitter est une preuve d'honneteté vis à vis de son conjoint. Bien sûr, quand on est celui qui est quitté, on n'appréhende pas les choses de la même façon, mais cela fait réfléchir quand même. 

 

 

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article