Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Monde de Céline
  • : Bonjour, je m'appelle Céline. Après avoir consacré mon blog à mes ouvrages de broderie et de cartonnage, une nouvelle page se tourne ayant retrouvé le goût des livres. Ainsi, j'ai décidé de partager avec vous mon ressenti sur mes lectures.Je vous souhaite de passer un agréable moment dans mon petit monde. Je vous dis à bientôt en espérant avoir le plaisir de vous lire au travers de vos commentaires!
  • Contact

Un petit mot pour vous.....

Merci de votre visite dans mon petit monde, j'espère que vous vous y plairez.

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, ça me fait toujours plaisir de vous lire.

http://idata.over-blog.com/5/11/64/77/gifs/a-bientot/A-bientot-bizz.gif

   Céline/cedibo

Mes Archives

Mes Tutos/pas À Pas En .pdf

Mes Liens

25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 13:57
"L'Etrange Voyage de Monsieur Daldry" - Marc Lévy

L'histoire :

Alice mène une existence tranquille, entre son travail, qui la passionne, et sa bande d’amis, tous artistes à leurs heures. Pourtant, la veille de Noël, sa vie va être bouleversée. Au cours d’une virée à la fête foraine de Brighton, une voyante lui prédit un mystérieux avenir.
Alice n’a jamais cru à la voyance, mais elle n’arrive pas à chasser ces paroles de son esprit, et ses nuits se peuplent de cauchemars qui semblent aussi réels qu’incompréhensibles. Son voisin de palier, Monsieur Daldry, célibataire endurci, gentleman excentrique et drôle, aux motivations ambiguës, la persuade de prendre au sérieux la prédiction de la voyante et de retrouver les six personnes qui la mèneront vers son destin. De Londres à Istanbul, il décide de l’accompagner dans un étrange voyage…



Ce que j'en ai pensé :

Des livres de Lévy que j'ai lus, c'est celui que j'ai le moins aimé.

Même si comme tous les autres, il se lit vraiment tout seul et que tout se démêle vraiment sur les 30 dernières pages, il ne se passe pas grand chose, je me suis ennuyée.

Certes, c'est une jolie façon de découvrir Istambul dans les années 50, mais sans plus pour moi.

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 12:35
"Compulsion" - Keith Ablow

L'histoire :

Mauvaise publicité pour le milliardaire Darwin Bishop : un fait divers impliquant sa famille fait la une des journaux. Brooke, sa fille de cinq mois, vient d'être sauvagement assassinée. Son fils adoptif, Billy, adolescent présentant toutes les caractéristiques d'un psychopathe en puissance, est accusé du meurtre.
Mais ce coupable idéal ne satisfait pas le chef de la police locale. Son ami, le psychiatre Frank Clevenger, vient enquêter sur cette affaire. Frank s'aperçoit rapidement que, sous la coupe de Darwin, les Bishop vivent dans une atmosphère étouffante d'oppression et de violence.
La famille est traversée de conflits si aigus que n'importe quel membre pourrait avoir tué Brooke. Plongeant au cœur des névroses de chacun, Frank va devoir rouvrir toutes les blessures, y compris les siennes...


Ce que j'en ai pensé :

C'est un très bon polar où j'ai eu bien du mal à deviner qui était le meurtrier.
L'histoire est pleine de suspens, on se prend au jeu.
J'ai passé un très bon moment de lecture.

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 10:16
"Sans Laisser d'Adresse" - Harlan Coben

L'histoire :

Le couple de Myron Bolitar bat de l'aile. Recevant un appel à l'aide de Terese Collins, une ancienne liaison qui l'a quitté des années auparavant, l'agent sportif part la rejoindre à Paris.

Entre Londres, Paris et New York, Myron va alors découvrir comment le lourd passé de son ancienne amante s'est retrouvée liée à une opération du Mossad et intéresse Interpol.


Ce que j'en ai pensé :

C'est le premier Harlan Coben que je lis, et j'ai mis un petit mois pour le lire.
J'ai trouvé que c'était alambiqué, il a fallu que je me concentre bien car c'est une histoire de terroristes et j'avoue avoir relu plusieurs passages plusieurs fois pour ne pas m'y perdre.
J'ai bien aimé, mais sans plus. Trop compliqué à suivre, je n'aime pas me prendre la tête quand je lis un livre.

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 08:56
"Trompe l'Oeil" - Patricia Cornwell

L'histoire :
 

L'inspecteur Win Garano doit enquêter sur la mort, intervenue quarante-cinq ans plus tôt, d'une jeune Britannique, victime, a priori, de l'étrangleur de Boston. Pendant ce temps là, son chef, le procureur Monique Lamont semble poursuivre un objectif bien plus personnel...



Ce que j'en ai pensé :

Quoi en dire? ..... On tourne les pages en se disant qu'à un moment donné on va rentrer dans le vif du sujet et qu'il va enfin se passer quelque chose, et bien non... C'est mou, et je dois dire que je n'ai pas du tout réussi à rentrer dans l'intrigue.
L'histoire est très alambiquée, il y en a plusieurs en une :
- une jeune aveugle assassinée 45 ans plus tôt
- un jeune journaliste pot de colle
- une procureur assoiffée de pouvoir.
- une flic handicapée qui tient une épicerie
- un flic qui s'occupe de sa grand-mère bohème.
Bref, toutes ces "histoires" ne sont qu'ébauchées et je me suis ennuyée.
Ce n'est qu'à 10 pages de la fin que les choses s'imbriquent, et encore c'est vraiment tiré par les cheveux.

 

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 08:31
"Hygiène de l'Assassin" - Amélie Nothomb


L'histoire :

Le célèbre romancier Prétextat Tach est atteint du syndrome d’« Elzenveiverplatz », cancer des cartilages (il s’agit d’un nom de syndrome imaginaire, inventé par l’auteur), et n’a plus que deux mois à vivre. Aussitôt, nombre de journalistes s’empressent de recueillir auprès de Tach le témoignage qui tiendra lieu de scoop. Mais après les premières interviews, le lecteur s’aperçoit que Tach est un obèse mâtiné d’un misanthrope de la pire espèce, acerbe, intolérant, provocateur et misogyne, qui ne supporte en rien les questions qui lui sont posées sur sa vie privée et pousse l’audace jusqu’à diriger lui-même les débats et enfoncer ses victimes de la presse dans une mare d’écœurement. Ainsi, tous les entretiens tournent court, laissant sur leur faim les candidats au scoop, jusqu’à ce qu’une personne inconnue des précédents s’impose à son tour comme l’hôte d’infortune du romancier. Mais là, il s’agit d’une femme. Avant elle, les journalistes n’étaient que des hommes. Dès lors, l’entretien prend la forme d’un affrontement entre la journaliste et le lauréat du prix Nobel de littérature, où celle-ci va défier, dans un huis clos imprégné de mystères, la misogynie ordurière de Tach et parvenir à se faire accepter. Peu à peu, au fil des questions et des réponses, Tach se voit confronté aux démons de sa vie d’autrefois.

Ce que j'en ai pensé :


C'est la première fois que je lisais du Amélie Nothomb, et pour faire simple je n'ai pas aimé.

L'histoire se passe en huis clos, du coup, je trouve que ça manque de rythme.

Il n'y a pas d'action, je me suis ennuyée. Tout le rythme se passe dans les joutes verbales.
En plus, j'ai trouvé le style de l'écriture bien compliqué. Plusieurs fois j'ai relu des passages, la construction des phrases est alambiquée et le vocabulaire employé n'est pas des plus simples. 

J'essaierai de lire un autre Amélie Nothomb, mais mon premier ressenti n'est pas des plus engageants.

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 08:45
"Une Place à Prendre" - J.K. Rowling


L'histoire :

Bienvenue à Pagford, petite bourgade anglaise paisible et charmante : ses maisons cossues, son ancienne abbaye, sa place de marché pittoresque… et son lourd fardeau de secrets. Car derrière cette façade idyllique, Pagford est en proie aux tourmentes les plus violentes, et les conflits font rage sur tous les fronts, à la faveur de la mort soudaine de son plus éminent notable. Entre nantis et pauvres, enfants et parents, maris et femmes, ce sont des années de rancunes, de rancoeurs, de haines et de mensonges, jusqu’alors soigneusement dissimulés, qui vont éclater au grand jour et, à l’occasion d’une élection municipale en apparence anodine, faire basculer Pagford dans la tragédie.



Ce que j'en ai pensé :

 

J'ai voulu lire ce livre parce que j'ai dévoré la saga de Harry Potter de cette même auteure, et je voulais me faire une idée de ce qu'elle avait à proposer pour une écriture non destinée à un jeune public.

 

Mon premier ressenti a été que la première partie est trèèèèèèès longueeeeeeeeee.......... Elle compte 200 pages où ce n'est qu'une succession de description détaillée des personnages de l'histoire.
Tous les héros se connaissent, ont un lien entre eux, et vu qu'ils sont nombreux ce n'est pas toujours simple à suivre.
D'ailleurs, je me suis très rapidement fait une fiche pour m'y retrouver et j'ai bien eu raison, car à plusieurs reprises je m'y suis reportée pour ne pas m'y perdre.

Une fois cette longue présentation terminée, la trame de l'histoire se déroule enfin, et j'ai bien aimé. Je trouve que c'est bien construit car au final chaque personnage a son rôle à jouer et est bien en place.

Par contre je ne m'attendais pas du tout à une fin tragique, et le devenir de certains protagonistes reste en suspens au libre arbitre du lecteur. Or j'aime bien que les choses se finissent de manière carrée.

Cette histoire se lit comme une saga. Au final, je l'ai trouvée bien ficelée, et je l'imaginerais bien dans une adaptation télévisée.

 

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 08:30

Comme je vous en ai déjà parlé récemment, j'ai participé aux "Matchs de la rentrée littéraire" organisé par PriceMinister.

 

 

Le principe de cette opération consiste à recevoir gracieusement un livre choisi parmi une sélection d'ouvrages à sortir en cette période de rentrée littéraire 2013, et à s'engager à en faire la critique sur notre blog.

Ensuite, PriceMinister recueille les avis donnés, et établit un classement par popularité et satisfaction.

 

Ayant parrainé une amie, j'ai pu choisir un second livre de la sélection, et j'ai opté pour "Rome en un jour" de Maria Pourchet : 

 

Rome En Un Jour de Maria Pourchet

 

«Paul était devant le poste, à mille lieues d'envisager qu'on pût lui réserver un anniversaire surprise fin juin, à lui, natif de février...» 
Sur le toit-terrasse d'un hôtel parisien, en attendant qu'on leur serve quelque chose à boire et que Paul apparaisse au bras de Marguerite, les invités prennent possession des lieux. Peu à peu, la soirée dérive loin du projet initial. 
À l'autre bout de la ville, Marguerite tente en vain de convaincre Paul de sortir sans dévoiler la surprise. C'est le début d'une guerre dont les proportions vont bientôt leur échapper à tous deux. 
Maria Pourchet explore le fonctionnement d'un couple contemporain, les origines de son désastre mais aussi l'étendue des solitudes, chacun tentant d'échapper à l'autre, à la vérité, à lui-même. On rit à chaque page... non sans un certain effroi.

 

Ce qui m'a fait choisir ce livre c'est le thème du couple en crise qui semblait promis à une analyse drôle et caustique, et donc originale.

Pour résumer mon ressenti, je pourrai simplement dire qu'il y a tromperie sur la marchandise.

Certes, il s'agit bien de la dérive d'un couple en crise, mais à aucun moment je n'ai eu envie rire, ni même de sourire.

 

Ce roman est conçu comme un scénario de pièce de théâtre avec 2 unités de lieu : l'appartement de Paul et Marguerite, et le toit-terrasse de l'hôtel où les invités les attendent pour la soirée surprise.

A chaque chapitre, on passe en alternance d'un lieu à l'autre, et je trouve que cela casse le rythme de lecture.

De plus, le style de l'écriture pose le lecteur en observateur des évènements. Les dialogues sont souvent décrits plus qu'ils ne sont posés, cela alourdit l'ensemble.

A maintes reprises, je suis retournée plusieurs pages en arrière pour relire la fin du chapitre précédent et reprendre le fil de l'histoire dans le lieu concerné.

 

Sur le toit-terrasse de l'hôtel, les invités sont tellement caricaturaux que je les ai trouvés pathétiques. Dans l'appartement, il n'y a pas de surprise, le couple se déchire à coups de reproches enfouis.

Finalement il n'y a rien de bien original sur l'ensemble du roman, et je me suis ennuyée à lire cette histoire decevante et sans profondeur.

 

Pour terminer tout de même sur une note positive, je veux souligner la bonne surprise à la toute fin du livre, avec une chute inattendue dans les 2 dernières lignes du roman.

Toutefois, cela ne fait pas tout et ne compense pas le reste de l'ouvrage auquel je n'ai pas adhéré.

 

Repost 0
Published by Céline/cedibo - dans Coin Lecture
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 08:30

Comme je vous l'avais dit dans mon précédent article, pour la première fois, j'ai décidé de participer aux "Matchs de la rentrée littéraire" organisé par PriceMinister.

 

 

Le principe de cette opération consiste à recevoir gracieusement un livre choisi parmi une sélection d'ouvrages à sortir en cette période de rentrée littéraire 2013, et à s'engager à en faire la critique sur notre blog.

Ensuite, PriceMinister recueille les avis donnés, et établit un classement par popularité et satisfaction.

 

Après avoir étudié la sélection proposée, j'ai choisi cet ouvrage :

 

http://www.priceminister.com/blog/wp-content/uploads/2013/08/La-gar%C3%A7onni%C3%A8re.jpg

 

 

Ce roman est inspiré d'une histoire vraie. Les évènements se déroulent en Argentine, à Buenos Aires. Nous sommes en août 1987. C'est l'hiver. Les saisons ne sont pas les mêmes partout. Les êtres humains, si...

 

Je reconnais volontiers que ce résumé n'en disait pas grand chose, c'est ce qui a attisé ma curiosité à en savoir plus.

L'histoire est en fait celle d'un psychiatre accusé de la défenestration de sa femme, et c'est une de ses patientes qui va mener l'enquête pour tenter de l'innocenter et de trouver le vrai coupable.

 

Dit comme ça, on pourrait croire qu'il s'agit d'un énième polar, mais pas complètement.

Certes, il y a une enquête où chaque personnage pourrait finalement être le coupable, mais il y a aussi en toile de fond le lieu de l'intrigue : l'Argentine, qui de 1976 à 1983 a été gouvernée par une dictature militaire, qui a, entre autre, enlevé des bébés pour qu'ils soient élevés par des familles proches du pouvoir, et fait 30 000 disparus.

Je dois bien avouer que je ne connaissais pas du tout cette page de l'Histoire de ce pays.

 

 

Pour en revenir au livre à proprement parlé, je n'oublie pas que ce roman est inspirée d'une histoire vraie, et qu'il se déroule quelques années après cette junte militaire.

Vittorio Puig, accusé d'avoir défenestré sa femme Lisandra, est psychiatre, et a pour habitude d'enregistrer la dernière consultation de ses patients.

L'une d'elle, Eva Maria, qui cherche à l'innocenter, va avoir accès à ces enregistrements, et c'est ainsi que par le biais des entretiens entre le psy et ses patients, qui ont été confrontés aux horreurs de la junte, on en apprend plus sur cette période noire vécue en Argentine.

 

J'ai beaucoup aimé la construction originale de l'ouvrage. 

Ecrits sous forme de dialogues, on lit les entretiens de manière claire et précise. C'est vif et violent, mais ces témoignages pourraient tout aussi bien être lus en dehors du contexte du livre, c'est l'Histoire du pays dans l'histoire du roman.

Pour autant, chaque patient, et l'analyse faite de ses dires m'a amenée à douter de lui et à m'interroger sur son éventuel rôle dans la mort de la femme du psychiatre.

 

En dehors de ces chapitres écrits sous forme de dialogues, il y a l'intrigue en elle-même qui est écrite de manière classique.

Ces changements de style dans la narration donnent beaucoup de rythme au roman.

 

Tous les personnages ont leur place dans la construction de l'ouvrage. L'approche psychologique avec laquelle on apprend à les connaitre, est développée avec beaucoup de minutie, mais pour autant, ce n'est pas difficile à appréhender. 

C'est ainsi que l'amour, le couple, la folie, la cruauté humaine, mais surtout la jalousie, qui y est superbement bien décrite, sont analysés de manière très subtile et lucide.

 

C'est très bien construit. Bien que le passé et le présent se mèlent au fil des chapitres, tout se lit avec fluidité, je n'ai jamais perdu le fil de l'histoire.

De plus, le dénouement, parfaitement bien amené, est surprenant et complètement inattendu.

L'auteure a su maintenir le suspens jusqu'au bout.

 

Ce n'est également que dans les toutes dernières pages, que le titre "La Garçonnière" prend tout son sens.

Je me suis plongée instantanément dans ce live que j'ai dévoré en 4 jours.

 

Ce roman, le second de Hélène Grémillon, est pour moi une jolie découverte qui me donne envie de découvrir son premier livre "Le Confident".

 

 

 

Repost 0
Published by Céline/cedibo - dans Coin Lecture
commenter cet article
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 12:00

Pour la première fois, j'ai décidé de participer aux "Matchs de la rentrée littéraire" organisé par PriceMinister.

 

 

Comme chaque année depuis 2010, cette opération permet de recevoir gracieusement un livre parmi une sélection d'ouvrages à sortir en cette période de rentrée littéraire 2013.

En contrepartie les participants s'engagent à en faire la critique sur leur blog, et PriceMinister recueillera les avis donnés, afin d'établir un classement par popularité et satisfaction.

 

Petit bonus lié à cette opération, vous pouvez recevoir un deuxième livre si vous parrainez quelqu'un.

De mon côté, j'ai été parrainée par Marie-Odile, et j'ai parrainé mon amie Janou.

 

N'hésitez pas à faire tourner l'information, vous avez jusqu'au 23 septembre pour pouvoir participer à cette sympathique opération dont vous trouverez toutes les modalités d'un simple clic ici.

 

Personnellement j'ai sélectionné cet ouvrage :

 

http://www.priceminister.com/blog/wp-content/uploads/2013/08/La-gar%C3%A7onni%C3%A8re.jpg

 

 

Ce roman est inspiré d'une histoire vraie. Les évènements se déroulent en Argentine, à Buenos Aires. Nous sommes en août 1987. C'est l'hiver. Les saisons ne sont pas les mêmes partout. Les êtres humains, si...

 

Ce résumé n'en disait pas grand chose, donc c'était ouvert à tout, mais j'ai cherché à en savoir plus. C'est en fait l'histoire d'un psychiatre accusé de la défenestration de sa femme, et  c'est une de ses patientes qui va mener l'enquête pour tenter de l'innocenter et de trouver le vrai coupable.

 

A la lecture des critiques élogieuses, il me tarde déjà de le recevoir et de me plonger dedans.

Et bien sûr comme je m'y suis engagée en participant à cette opération, je ne manquerai pas de vous en faire ma critique personnelle via un prochain article sur ce blog.

 

 

Repost 0
Published by Céline/cedibo - dans Coin Lecture
commenter cet article