Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Monde de Céline
  • : Bonjour, je m'appelle Céline. Après avoir consacré mon blog à mes ouvrages de broderie et de cartonnage, une nouvelle page se tourne ayant retrouvé le goût des livres. Ainsi, j'ai décidé de partager avec vous mon ressenti sur mes lectures.Je vous souhaite de passer un agréable moment dans mon petit monde. Je vous dis à bientôt en espérant avoir le plaisir de vous lire au travers de vos commentaires!
  • Contact

Un petit mot pour vous.....

Merci de votre visite dans mon petit monde, j'espère que vous vous y plairez.

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, ça me fait toujours plaisir de vous lire.

http://idata.over-blog.com/5/11/64/77/gifs/a-bientot/A-bientot-bizz.gif

   Céline/cedibo

Mes Archives

Mes Tutos/pas À Pas En .pdf

Mes Liens

7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 08:46
"Et monter lentement dans un immense amour..." - Katherine Pancol

L'histoire :

 

C'est beau un homme de dos qui attend une femme. C'est fier comme un héros, qui ayant tout donné, n'attend plus qu'un seul geste pour se retourner.

 

Ce que j'en ai pensé :

 

L'histoire est celle de 2 personnes qui ont un coup de foudre dans un ascenseur alors que la jeune femme est à la veille de se marier. Autour d'eux gravitent d'autres personnages liés par un passé commun que l'on découvre au fur et à mesure.

 

Pour faire simple : je n'ai pas aimé ce roman et je me suis vraiment forcée à le finir.

Le résumé n'en disait pas grand chose mais pour être allée jusqu'au bout, de toute façon, il n'y a pas grand chose à en dire.

 

Je n'ai pas du tout adhéré au style de l'écriture très alambiquée. Les dialogues se lisent en continu, sans guillemets ni tirets, mais seulement séparés par des virgules à tel point qu'il arrive un moment on ne sait plus qui dit quoi. De même les phrases sont très longues, arrivée au bout, plusieurs fois j'ai relu le début pour reprendre le fil.

De plus, l'écriture n'est pas structurée, les paragraphes ne sont pas marqués. Du coup c'est très dense et cela n'aide pas non plus à donner un sentiment de fluidité à l'ensemble. C'est très lourd à lire, on n'en voit jamais le bout.

 

Quant à l'intrigue, je ne l'ai pas trouvée crédible et je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages.

Je me suis profondément ennuyée mais comme je l'ai dit plus haut par principe, je suis allée au bout car j'avais toujours l'espoir qu'enfin il se passe quelque chose d'intéresssant, hélas non, cela n'a pas été le cas.

Que de longueurs inutiles dans le récit....... Ouf! je l'ai enfin fini et c'est tant mieux!

Si je devais redonner un titre à cet ouvrage je dirais "Et descendre rapidement dans un profond ennui..."

 

 

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 09:20
"Spirales" - Tatiana de Rosnay

L'histoire :

Hélène est une femme sans histoires à la vie lisse. Un jour, sur un coup de tête, elle trompe son mari pour la première fois avec un inconnu. L’adultère vire au cauchemar quand, au lit, l’amant sans nom meurt d’une crise cardiaque.
Hélène s’enfuit, décidée à ne jamais en parler, et surtout, à tout oublier.
Mais dans l’affolement, elle laisse son sac à main avec ses papiers dans la chambre de l'inconnu…
Happée par une spirale infernale, Hélène ira très loin pour sauver les apparences à tout prix.
Jusque où ?



Ce que j'en ai pensé :

Le titre ne pouvait pas être mieux choisi, l'intrigue se déroule comme une spirale, une fois entrée dedans je n'en suis pas ressortie, et il me tardait d'en connaitre le dénouement.
L'histoire est bien construite, j'ai aimé mais je trouve que la fin reste en suspens..... Rêve ou réalité sur l'épilogue???
Je pense que je relirai le tout début et la toute fin de l'histoire pour me fixer là dessus.

 

 

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 09:29
"Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" - Ana Gavalda

L'histoire :

Dans ses nouvelles, Anna Gavalda met en scène des personnages dans des situations plutôt loufoques ou grotesques. À travers ces 12 textes, retentissent les émotions et les espoirs de chacun des personnages. Cela peut aller d'un orgueil démesuré à un couple qui ne tient plus la route. Ces nouvelles nous révèlent au fond une part de chacun d'entre nous, la faiblesse de l'être humain et en même temps ses espoirs et ses pensées les plus insensées ou les plus profonde. Anna Gavalda a cette faculté de traiter des situations avec légèreté et justesse, alors qu'à première vue ces situations semblent assez dramatiques. Les personnages de ces nouvelles nous attendrissent et nous touchent. On peut facilement s'identifier à eux, et comprendre leurs motivations dans l'existence.



Ce que j'en ai pensé :

Bof... je reste sur ma faim, mais je crois que c'est lié au fait que ce sont des nouvelles, rien n'est approfondi et pourtant il y a en quelques unes qui auraient mérité plus de développements. Mais bon, cela m'a occupée 2 jours sans prise de tête.

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 10:23
"L'Echappée Belle" - Ana Gavalda

L'histoire :

Quatre frères et soeurs sont invités en Province au mariage d'une cousine. Simon s'y rend avec sa femme et conduit ses soeurs, Garance et Lola. Une fois sur place, ils apprennent que Vincent, le dernier de la famille ne peut pas quitter son travail. Alors que la messe commence, ils décident tous les trois de rejoindre leur frère et de s'offrir un week-end ensemble.



Ce que j'en ai pensé :

Voilà un court roman qui se lit très facilement et très rapidement.
Il y a de l'émotion, des rires et des larmes. C'est très frais, mais hélas un peu court, j'aurais aimé en savoir plus sur les personnages.
Leur lien fraternel est touchant. Si j'avais eu des frères et soeurs, j'aurais aimé connaître ce genre de relation et de complicité.

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 14:00

Comme je l'avais fait pour notre voyage en Thaïlande, j'ai renouvelé l'expérience lors d'un séjour de 11 jours passés au Maroc en mars dernier, je me suis brodée une enveloppe souvenir.

 

Hélas une fois encore, je n'ai pas pu me l'envoyer telle quelle donc je l'ai simplement faite oblitérer et je l'ai ramenée dans mes bagages.

 

Je vous la montre sur le même modèle que la précédente avec la carte du pays :

 

Une enveloppe brodée du Maroc

Au verso, j'y ai brodé le drapeau du pays, le cours du Dirham, la monnaie locale, et les villes que nous comptions visiter avant notre départ.

 

Au final, nous n'avons pas eu le temps de visiter Casablanca sous peine de ne pas approfondir les visites des 2 autres villes. Qu'à cela ne tienne, ce n'est pas si loin et cela sera l'occasion d'un autre voyage!

 

Une enveloppe brodée du Maroc
Repost 0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 12:24
"Feu de glace" - Nicci French

L'histoire : 

 

Lorsqu'elle croise le regard de cet inconnu dans la rue, Alice Loudon est dévorée par une passion sans limite. Du jour au lendemain, elle abandonne son compagnon Jake, avec lequel elle partageait un bonheur tranquille, et néglige le projet qu'elle dirige pour un laboratoire pharmaceutique.

Pourtant Alice ne sait rien d'Adam Tallis lorsqu'elle l'épouse, sinon qu'il est un alpiniste célèbre qui a sauvé plusieurs vies au péril de la sienne. Devant son refus obstiné de parler du passé, Alice décide de mener sa propre enquête.

Très vite, un nom l'obsède: celui d'Adèle Blanchard, une jeune femme qui a quitté Adam et dont il nie farouchement l'existence. Mais on n'ouvre pas la porte du passé sans en subir les conséquences, et l'amour fou conduit parfois aux extrémités les plus violentes.

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Ce roman est l'histoire de Alice qui abandonne tout pour un homme croisé par hasard dans la rue avec lequel elle partage un véritable coup de foudre.

 

On pourrait croire au premier abord qu'il s'agit d'une simple histoire d'amour, mais ce n'est pas le cas. Alice devient complètement soumise à cet homme dur, manipulateur et tourmenté qui fascine tous ceux qui l'approchent.

 

Au fil des pages l'atmosphère qui se dégage de leur relation devient de plus en plus oppressante.

 

L'enquête policière, menée en secret par Alice pour en savoir plus sur le passé de Adam, est très bien ficelée même si j'ai trouvé que c'était un peu long pour voir enfin apparaitre Adèle Blanchard et donc entrer vraiment dans le vif du sujet.

De plus, le monde de la montagne beaucoup abordé ne m'est pas du tout familier, et j'avoue qu'il ne m'intéresse pas vraiment.

 

Toutefois j'ai beaucoup aimé ce roman où la manipulation psychologique est bien présente.

C'est un très bon thriller que je recommande vivement.

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 08:45

Comme son nom l'indique, cette série de romans se compose de 3 tomes que j'ai lus dans leur intégralité.

Tome 1 : "Les yeux jaunes des crocodiles"

Tome 1 : "Les yeux jaunes des crocodiles"

L'histoire :

Ce roman se passe à Paris.
Et pourtant on y croise des crocodiles. Ce roman parle des hommes. Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être. Ce roman est l'histoire d'un mensonge. Mais aussi une histoire d'amours, d'amitiés, de trahisons, d'argent, de rêves. Ce roman est plein de rires et de larmes. Ce roman, c'est la vie.


Ce que j'en ai pensé :

C'est le premier tome d'une trilogie. Ce livre sans prétention se lit tout seul.
C'est en fait une saga familiale avec tout ce que la vie réserve de bon ou de mauvais.
On s'attache à chaque membre de la famille, on les aime, ou pas, mais tous ont leur place pour passer un bon moment avec eux au fil des pages. 

A la fin, il me tardait de savoir le devenir des héros donc j'ai lu le tome 2 dans la foulée......

Tome 2 : "La valse lente des tortues"

Tome 2 : "La valse lente des tortues"

L'histoire :

Qu'un crocodile aux yeux jaunes ait ou non dévoré son mari Antoine, disparu au Kenya, Joséphine s'en moque désormais. Elle a quitté Courbevoie pour un immeuble huppé de Passy, grâce à l'argent de son best seller, celui que sa soeur Iris avait tenté de s'attribuer, payant cruellement son imposture dans une clinique pour dépressifs. Libre, toujours timide et insatisfaite, attentive cependant à la comédie cocasse, étrange et parfois hostile que lui offrent ses nouveaux voisins, Joséphine semble à la recherche de ce grand amour qui ne vient pas. Elle veille sur sa fille Zoé, adolescente attachante et tourmentée et observe les succès de son ambitieuse aînée Hortense, qui se lance à Londres dans une carrière de styliste à la mode.
Joséphine ignore tout de la violence du monde, jusqu'au jour où une série de meurtres vient détruire la sérénité bourgeoise de son quartier. Elle-même, prise pour une autre sans doute, échappe de peu à une agression. La présence de Philippe, son beau-frère, qui l'aime et la désire, peut lui faire oublier ces horreurs. Impossible d'oublier ce baiser, le soir du réveillon de Noël, qui l'a chavirée. Le bonheur est en vue, à condition d'éliminer l'inquiétant Lefloc-Pinel, son voisin d'immeuble, un élégant banquier dont le charme cache bien trop de turpitudes.
Autour de l'irrésistible et discrète Joséphine, gravite une fois encore tout un monde de séducteurs, de salauds, de tricheurs et autant d'êtres bons et généreux. Comme dans la vie.

 


Ce que j'en ai pensé :

Après "Les yeux jaunes des crocodiles", le tome 1 de la trilogie, il me tardait de suivre les aventures des héros. Je n'ai pas été déçue à proprement parlé d'autant qu'aux tranches de vie des héros, se mêle une enquête policière pas mal ficelée, mais.....

Par contre, arrive aussi la naissance d'un bébé surdoué (réincarnation de Einstein), et franchement je n'ai pas compris ce que ça faisait là, je n'ai pas du tout aimé, de même qu'une histoire de maraboutage. C'est vraiment tiré par les cheveux.

Les 2 premiers tomes sont de gros ouvrages de poche (660 et 750 pages) que j'ai lus à la suite, et pour le coup, j'ai eu envie de faire une pause avant d'attaquer le volume 3 de 940 pages.

 

 

"La Trilogie" - Katherine Pancol

L'histoire :

Souvent la vie s’amuse.
Elle nous offre un diamant, caché sous un ticket de métro ou le tombé d’un rideau. Embusqué dans un mot, un regard, un sourire un peu nigaud.
Il faut faire attention aux détails. Ils sèment notre vie de petits cailloux et nous guident. Les gens brutaux, les gens pressés, ceux qui portent des gants de boxe ou font gicler le gravier, ignorent les détails. Ils veulent du lourd, de l’imposant, du clinquant, ils ne veulent pas perdre une minute à se baisser pour un sou, une paille, la main d’un homme tremblant.
Mais si on se penche, si on arrête le temps, on découvre des diamants dans une main tendue… Et la vie n’est plus jamais triste. Ni le samedi, ni le dimanche, ni le lundi…


Ce que j'en ai pensé : 

Ouf ça y est j'ai lu la trilogie avec ce dernier tome.
Les personnages restent attachants mais que de longueurs.....
Je suis allée au bout des 940 pages parce que je voulais connaitre le devenir des personnages, mais ce n'est que sur les 40 dernières pages que tout est révélé. La fin est vraiment trop rapide, c'est bâclé.

Vu l'épaisseur du volume, ça aurait pu être largement plus développé. D'autres passages en revanche auraient pu être largement allégés.
Je pense notamment à ceux concernant la vie de Cary Grant qui sert de support au nouveau roman de notre héroïne principale, et qui sont particulièrement longs.
Il y a toujours ce bébé surnaturel, réincarnation de Einstein, et pour lequel je n'ai pas plus adhéré dans ce 3ème volet. 

De plus, certaines choses restent en suspens comme par exemple le château hérité par Gary à la mort de son père qui n'est plus jamais mentionné, pas plus que le roman de Joséphine, que devient-il?
Trop de longueurs et pas de surprise, dommage, c'est définitivement le volume de trop.

 

 

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 06:32
"L'Homme d'à Côté" - Mary Higgins Clark

L'histoire :

Il était timide et effacé, mais il avait une vie secrète. Sa jeune et jolie voisine allait en faire l'expérience terrifiante.
 


Ce que j'en ai pensé :

Lue d'une traitre, l'histoire est comme on l'imagine. Tout est dit dans le quatrième de couverture.

 

Dommage que l'auteure n'est fait qu'une nouvelle de cette intrigue, je pense qu'elle aurait pu en faire un roman plus construit en y apportant beaucoup plus de profondeur, il y avait matière à cela.

 

Je suis déçue, comme d'ailleurs souvent avec les nouvelles.

Repost 0
Published by céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 09:47
Les Matchs de la Rentrée Littéraire 2014

Youpi!

 

Cette superbe opération parainée par PriceMinister-Rakuten est renouvelée cette année encore. C'est la 5ème édition, mais ce sera ma seconde participation ne l'ayant découverte que l'année dernière.

 

Je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous pour avoir toutes les informations concernant le choix des livres et les conditions de participation. Faites vite seuls les 800 premiers inscrits sont assurés de recevoir l'ouvrage de leur choix.

 

 

 

 

 

L'année dernière, j'avais eu le plaisir de recevoir et de pouvoir critiquer 2 ouvrages grâce au parrainage.

 

Il s'agissait de "La Garçonnière" de Hélène Grémillon et "Rome en un jour" de Maria Pourchet.

 

Cette année la sélection est encore éclectique et mon choix a été difficile.

J'ai cependant opté pour "Trente six chandelles" de Marie-Sabine Roger.

 

Je surveille ma boite aux lettres de près et vous en ferai bien vite la critique dès réception de ce roman.

 

D'avance un grand merci à PriceMinister-Rakuten pour l'organisation de cette opération.

 

 

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 08:18
"Au Pays des Vivants" - Nicci French

L'histoire : 

Kidnappée, ligotée, à peine maintenue en vie par un mystérieux tortionnaire... quand Abbie Devereaux reprend connaissance, seule, dans le noir, une seule idée s'impose à elle : s'échapper. Avec un courage hors du commun, elle parvient à s'enfuir et à mettre fin à cette terrifiante expérience. Du moins le croit-elle, car le cauchemar ne fait que commencer... Abbie a en effet perdu tout souvenir des jours précédant son agression, et la police comme les médecins concluent à l'affabulation d'une jeune femme dépressive. Confrontée à un mur de ténèbres, à l'incrédulité de tous et aux zones d'ombre de sa mémoire, elle veut reconstituer son passé. Pour la guider dans cette quête aux frontières de la folie, Abbie n'a qu'une certitude : si son bourreau existe, il saura la retrouver.

Ce que j'en ai pensé : 

J'ai aimé l'atmosphère qui s'en dégage même si le début de l'histoire qui concerne la séquestration est oppressant. 
Par contre le passage concernant l'hospitalisation de Abbie est un peu long.
La police, pensant qu'elle affabule, ne fait rien, du coup elle décide de mener sa propre enquête.

C'est intéressant, ça m'a plu mais je suis restée sur ma faim car en refermant le livre, je trouve que certaines interrogations restent sans réponse.

Repost 0
Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article