Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Monde de Céline
  • : Bonjour, je m'appelle Céline. Après avoir consacré mon blog à mes ouvrages de broderie et de cartonnage, une nouvelle page se tourne ayant retrouvé le goût des livres. Ainsi, j'ai décidé de partager avec vous mon ressenti sur mes lectures.Je vous souhaite de passer un agréable moment dans mon petit monde. Je vous dis à bientôt en espérant avoir le plaisir de vous lire au travers de vos commentaires!
  • Contact

Un petit mot pour vous.....

Merci de votre visite dans mon petit monde, j'espère que vous vous y plairez.

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, ça me fait toujours plaisir de vous lire.

http://idata.over-blog.com/5/11/64/77/gifs/a-bientot/A-bientot-bizz.gif

   Céline/cedibo

Mes Tutos/pas À Pas En .pdf

Mes Liens

2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 19:32

Dans le cadre d'un partenariat avec les Editions Taurnada, j'ai eu la chance et le plaisir d'être sélectionnée pour recevoir un de leur livre paru en janvier dernier. En contrepartie, je me suis engagée à le lire dans les 30 jours et à en donner mon avis.

 

"HAIG - Le Secret des Monts Rouges" de Thierry Poncet

L'histoire :

 

Des tronçonneuses et de l'alcool. Voilà ce que vend l'aventurier Haig, sur sa péniche la Marie-Barjo, à travers la jungle, dans le Cambodge tout juste libéré de la guerre, depuis le fleuve Mékong jusqu'au pied des mystérieux Monts Rouges. Mais quel est cet être qui semble répandre la mort devant lui ? Qui est cette Espagnole trop sexy pour ce far-west des camps forestiers cambodgiens ? Pourquoi a-t-elle absolument voulu le suivre ?

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Tout d'abord ce qui me plaisait dans ce roman c'était de savoir que l'intrigue se déroulait au Cambodge. Je ne connais pas ce pays mais pour avoir déjà eu le plaisir de traverser la Thaïlande, j'y ai retrouvé la même ambiance et les mêmes descriptions de villages, de bords de rivière, bref ce livre m'a refait voyager en asie et j'ai apprécié.

 

L'écriture du récit est très fluide, ce roman se lit très bien malgré les nombreuses scènes de violence.

Notre héros, Haig, livre des marchandises au fil du Mékong et de la jungle cambodgienne sur sa fidèle péniche la Marie-Barjo accompagné de ses acolytes où chacun a sa personnalité bien marquée : Bang, l'homme fort de l'équipage, Kim, l'intendant écolo qui se bat contre la déforestation locale, et Bozo le mécano malade du sida.

C'est une routine qui leur convient bien à tous, mais tout bascule dès lors que Haig accepte d'emmener avec eux Marisol une belle espagnole qui a besoin de se rendre comme eux aux Monts Rouges, et où les cadavres les prècèdent à chacune de leurs escales. 

 

Petit bémol tout de même, certes il y a de l'aventure mais pas assez d'action à mon goût. En effet nous suivons le périple de nos héros et découvrons en même temps qu'eux les massacres et les violences faites aux villageois. Mais nous n'en savons pas plus, nous avons connaissance des faits mais sans comprendre le pourquoi du comment. Ce n'est qu'à une vingtaine de pages de la fin que nous rentrons enfin dans le vif du sujet et dans l'action, lorsque le vrai visage de Marisol se devoile enfin alors que nos héros arrivent aux Monts Rouges.

 

Cette aventure est prévue pour être la première d'une série. Tel que le livre se termine toutes les questions ont trouvé leur réponse, et pour autant tout est mis en place pour s'interroger sur ce que va devenir Haig, qui se retrouve seul, sans même son bateau la Marie-Barjo, mais avec une petite fortune. 

Pour moi, ce roman se suffit a lui même, et pour autant je ne demande qu'à en savoir plus, l'auteur sait nous tenir en haleine.

 

Je remercie vivement les Editions Taurnada pour ce sympathique partenariat, grâce auquel j'ai passé un bon moment de lecture, et fait un beau voyage qui m'a permis de découvrir une nouvelle saga prometteuse.

 

 

Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 12:11
Tableau de naissance pour Aria

Il y a bien longtemps que je n'avais pas brodé.

 

La naissance de la petite Aria a été pour moi l'occasion de reprendre une toile, une aiguille et un fil pour faire un petit cadeau personnalisé à Julie et Manu les heureux parents.

 

Je savais que la chambre de la petite était verte, donc j'ai choisi cette couleur pour décorer son nouvel univers.

 

Tableau de naissance pour Aria

Je vous souhaite plein de bonheur à tous les 3 dans votre nouvelle vie.

4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 10:11
"Le cercle littéraires des amateurs d'épluchures de patates" - Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

L'histoire :

 

1946, alors que les Britanniques soignent les blessures de guerre, Juliet Ashton, écrivain en manque d’inspiration, entreprend une correspondance avec les membres attachants d’un cercle de Guernesey. De confidences en confidences, la page d’un nouveau roman vient de s'ouvrir pour la jeune femme, peut-être aussi celle d’une nouvelle vie…

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Pour commencer, j'ai beaucoup aimé le style épistolaire, qui change vraiment de l'écriture classique à laquelle je suis habituée. Cela donne du rythme et de la fluidité à l'histoire.

 

J'ai aimé aussi au fil des pages découvrir un pan de l'Histoire de la seconde guerre mondiale telle qu'elle a été vécue sur cette île isolée de Guernesey.

 

Seul petit bémol, il y a beaucoup de personnages et au début j'ai eu du mal à repérer qui était qui, mais au fil des lettres échangées, je les ai bien cernés et chacun a son rôle à sa juste place.

 

Pour conclure, j'ai passé un très agréable moment de lecture. J'ai beaucoup aimé ce roman qui se lit bien.

Quant à l'histoire, elle est fraiche, tragique, tendre et drôle à la fois.

 

C'est une jolie leçon de vie sur la solidarité d'une population face aux difficultés du quotidien dans un moment difficile.

 

Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 14:40
"Moi, Bouddha" - José Frèches

L'histoire :

 

On croit connaître Bouddha, mais on connaît surtout le bouddhisme. Or, au départ de ce grand mouvement qui a enthousiasmé tant de civilisations, il y a un homme. Un petit Indien choyé, héritier d’une illustre famille de guerriers, né au VIème siècle avant Jésus-Christ : Siddhârta Gautama.
Très tôt, Siddhârta prend conscience de la réalité de la vie en Inde : les castes, la misère, l’injustice. Il se rebelle alors contre son existence dorée et, vêtu comme un mendiant, part à la rencontre des pauvres et des sages. D’abord seul puis rejoint par les disciples les plus inattendus, il progresse sur la Voie de la Connaissance. Son charisme et son discours exigeant et généreux bouleversent ceux qui le croisent. Et tout d’un coup, de cet homme seul naît le bouddhisme…

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Ce livre est l'histoire de Siddharta Gautama, l'homme à l'origine du bouddhisme. Je trouve que l'auteur a été audiacieux d'oser se glisser dans la peau d'un tel homme.

 

Son parcours d'enfant surprotégé, sa prise de conscience du monde réel qui l'entoure et de sa démarche spirituelle sont très bien relatés.

 

Je garde tout de même à l'esprit qu'il s'agit de "mémoires imaginaires".

Toutefois, les principes de base de cette religion/philosophie qu'est le bouddhisme sont bien expliqués, même si j'ai trouvé que certains passages étaient un peu compliqués à saisir.

 

Pour conclure, je dirais que ce roman est une bonne approche du bouddhisme, puisqu'il nous permet d'en comprendre les origines, ou tout du moins d'en saisir les fondamentaux.

 

J'en retiendrai principalement que l'"être" est plus important que l'"avoir", qu'il nous rend plus riche car plus libre, délivré de toute contrainte.

De plus, le bouddhisme prône des valeurs humanistes où le bien collectif doit être privilégié à l'individualité.

 

Je reconnais que dit comme cela, cette conclusion est très simpliste mais si vous voulez plus d'explications, n'hésitez pas à vous plonger dans ce roman.

 

 

Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 14:50
"Le Poète" - Michael Connelly

L'histoire :

 

Sean, frère jumeau du journaliste Jack McEvoy, est retrouvé mort au volant de sa voiture de police. Le suicide ne fait aucun doute : Sean n'aurait pas supporté d'avoir échoué dans une enquête sur un crime sadique. Mais Jack n'y croit pas, et plusieurs indices demeurent inexpliqués. Le jour de sa mort, notamment, Sean devait voir un certain Rusher, qu'on n'a pas retrouvé...

Jack rouvre le dossier. Il découvre que d'autres policiers se sont suicidés après avoir, eux aussi, échoué dans des enquêtes similaires. Une première conclusion s'impose : il y a eu meurtre et l'on a peut-être affaire à un tueur de flics particulièrement redoutable.

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Je dois avouer que j'ai eu du mal à rentrer dans l'intrigue, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de longueurs inutiles et peu d'action sur une bonne partie du roman.

 

Pourtant je me suis accrochée et une fois le livre refermé, je ne le regrette pas. Une fois la chasse à l'homme lancée, le rythme est haletant et sans temps mort. On est complètement immergé dans l'enquête.

 

Certes il y a beaucoup de personnages, il faut s'y tenir pour ne pas s'y perdre. La guerre entre la police locale, le FBI et les journalistes est un peu répétitive, mais je le redis, c'est vraiment très bien ficelé, avec des fausses pistes, des trahisons, des rebondissements et un final auquel je ne m'attendais vraiment pas.

 

En conclusion c'est un très bon polar efficace et abouti, malgré quelques longueurs et une multiplicité des personnages.

 

Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 14:54
"Sans laisser de trace" - Joseph Finder

L'histoire :

 

Enquêteur dans une agence de renseignement privée, Nick Heller n'a pas d'égal quand il s'agit d'exhumer les secrets les mieux cachés. Mais aujourd'hui, l'affaire est personnelle. Qui a agressé sa belle-soeur et son frère ? Pourquoi ce dernier a-t-il disparu sans laisser de trace ? Pour la première fois de sa vie, Nick, le cynique, le solitaire, se retrouve impliqué corps et âme. Pour protéger les siens, il va devoir affronter l'ennemi le plus redoutable qu'il ait jamais croisé, prendre tous les risques...

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Le début de l'intrigue m'a beaucoup plu : Lauren se fait agresser en sortant d'un restaurant, tandis que Roger, son mari, disparait littéralement.

 

Nick, le frère de Roger, enquêteur d'une agence privée, se donne pour mission de retrouver son frère bien qu'ils ne soient pas proches du tout, mais Nick se sent responsable de sa belle soeur et de son neveu Gabe.

 

Jusque là, j'ai aimé la mise en place de l'intrigue. Pour la suite, les choses se sont compliquées.

A coup d'espionnages, de détournements de fonds, de fusions de multinationales, je me suis perdue dans toutes ces malversations, j'ai décroché et je me suis ennuyée.

 

Les chapitres courts m'ont motivée tout de même à continuer ma lecture jusqu'à la dernière page, mais je n'ai pas du tout été convaincue par ce polar, certainement à cause du milieu de la finance dans lequel l'intrigue évolue, milieu qui est bien loin de mes préoccupations personnelles.

Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 15:40
"Les catilinaires" - Amélie Nothomb

L'histoire :

 

 

La solitude à deux, tel était le rêve d'Emile et de Juliette. Une maison au fond des bois pour y finir leurs jours, l'un près de l'autre. Etrangement, cette parfaite thébaïde comportait un voisin. Un nommé Palamède Bernardin, qui d'abord est venu se présenter, puis a pris l'habitude de s'incruster chez eux chaque après-midi, de quatre à six heures. Sans dire un mot, ou presque. Et cette présence absurde va peu à peu devenir plus dérangeante pour le couple que toutes les foules du monde...

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

 

Je suis très partagée sur mon ressenti concernant ce roman satirique pour faire référence à son titre dont j'ai cherché la signification, catilinaire étant un synonyme de satire.

 

 

L'intrigue de départ est une bonne base : un voisin impose sa présence à un couple de retraités qui cherche à s'isoler en se retrouvant à 2.

J'ai souvent eu envie de secouer ce couple qui n'ose pas dire à Palamède, ce voisin au prénom improbable comme nous habitue Amélie Nothomb, de cesser de les envahir. 

 

 

Certes, il y a un début, un milieu, un rebondissement et une fin à ce récit mais j'ai été dérangée par l'apparition du "kyste", l'épouse du-dit voisin.

La description de cette femme, a tout gâché. Là où l'auteure a peut-être voulu mettre une touche de loufoque ou de grotesque, je l'ai assimilé à de la méchanceté gratuite. Je pense qu'il y aurait eu d'autres moyens de parler de cette femme dépendante de son mari, ou alors je suis passée à côté du message censé en ressortir.

 

 

De plus, une fois ce court roman refermé, je n'ai pas compris les motivations du voisin à venir s'imposer tous les jours.

Je reste donc sur ma faim, et avec un sentiment de mal-être.

 

 

Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 12:35
"Comme une tombe" - Peter James

L'histoire :

 

Lorsqu'il se réveille six pieds sous terre dans un cercueil avec du whisky, une lampe de poche, une revue érotique et un sérieux mal de crâne, Michael Harrison pense à une mauvaise blague. Très vite, il se remémore la soirée arrosée de la veille avec ses copains pour son enterrement de vie de garçon. Seulement les heures passent et personne ne vient le chercher...

A la surface, sa fiancée s'inquiète. A trois jours des noces, elle signale la disparition de Michael à Roy Grace, inspecteur aux méthodes peu conventionnelles, dans la ligne de mire de sa hiérarchie. Pour retrouver le futur époux il n'a qu'un seul indice : ses témoins. Mais leur camionnette est en pièces et aucun d'eux n'a survécu à l'accident...

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

 

Voilà un super thriller comme je les aime!

 

Moi qui ai tendance à être claustrophobique, inutile de vous dire qu'imaginer le héros enfermé vivant dans un cercueil est particulièrement oppressant et pour autant c'est ce que j'aime avec ce type de lecture.

 

L'intrigue, captivante, est parfaitement ficelée avec un suspens grandissant. Je ne me suis pas ennuyée une seconde d'autant que la lecture est fluide et le rythme soutenu. De plus les chapitres très courts motivent à les enchainer les uns aux autres très rapidement.

 

Je ne peux pas en dire beaucoup plus sous peine de dévoiler des éléments essentiels de l'intrigue, mais ce thriller est pour moi un incontournable pour qui aime ce genre de littérature.

 

Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 13:11
"N'oublier jamais" - Michel Bussi

L'histoire :

 

Il court vite, Jamal, très vite. A cause de sa prothèse à la jambe et autres coups du sort, il a un destin à rattraper. A Yport, parti s'entrainer sur la plus haute falaise d'Europe, il a d'abord remarqué l'écharpe, rouge, accrochée à une clôture, puis la femme brune, incroyablement belle, la robe déchirée, le dos face au vide, les yeux rivés aux siens. Ils sont seuls au monde : Jamal lui tend l'écharpe comme on tend une bouée.

Quelques secondes plus tard, sur les galets glacés de la plage déserte, gît sous les yeux effarés de Jamal le corps inerte de l'inconnue. 

A son cou, l'écharpe rouge.

C'est la version de Jamal. Le croyez-vous?

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Pour faire simple : j'ai adoré! 

 

L'histoire est pleine de rebondissements, j'ai été tenue en haleine du début à la fin, à tel point que commencée un jeudi matin, je l'avais finie le vendredi soir! Il m'a été impossible de la lâcher, je voulais comprendre!

 

Le rythme est très soutenu, l'intrigue est machiavélique à souhait et la fin très touchante.

 

De plus, le cadre de l'histoire, à Yport en Normandie, est joliment dépeint et donne envie d'aller se balader sur ses falaises.

 

Ce livre est un vrai coup de coeur. Si je devais émettre un bémol, cela concernerait le matraquage des noms de marque qui sont lassantes mais, pour qui veut passer un bon moment de détente avec une lecture fluide et une intrigue bien ficelée, ce roman est à mon sens, incontournable.

Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 13:04
"Extrême urgence"- Michael Crichton

L'histoire :

 

Vengeance criminelle ? Meurtre crapuleux ou erreur médicale impardonnable ? Qui a intérêt à ce que le cadavre de la jeune Karen, lamentablement échoué dans une rue de Boston, emporte à tout jamais avec lui ses secrets ? Comment expliquer cette fin sordide pour la fille d'un des plus grands médecins de la ville, fût-elle marginale, nymphomane et droguée ? Est-elle morte, comme on le croit, des suites d'un avortement illégal ? La police a-t-elle raison de soupçonner le médecin asiatique qui aurait pratiqué l'intervention ? L'autopsie livre des révélations de plus en plus surprenantes.
L'enquête chirurgicale tourne au suspense le plus pur... Là où enquêteurs et policiers s'avouent très vite impuissants, un scientifique- seul face à tous-réussira peut-être à élucider le mystère insondable d'une vie qui n'est plus
.

 

 

Ce que j'en ai pensé : 

 

Je n'ai pas réussi à vraiment me plonger dans de ce roman.

 

John, pathologiste, et Art médecin, sont deux amis. L'un est accusé de pratiquer des avortements illégaux et est emprisonné, suite au décès d'une jeune fille de bonne famille issue de medecins reconnus. L'autre se démène pour l'innocenter.

Certes la démarche est louable mais peu crédible. C'est le pathologiste, qui n'a aucune légitimité dans l'enquête, qui trouve toutes les réponses là où la police fait du sur place.

 

Par ailleurs, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de trop de passages techniques concernant le milieu médical. J'ai trouvé certaines parties particulièrement ennuyeuses d'autant qu'elles n'apportent rien à l'histoire en elle même.

 

Je suis vraiment mitigée quant à ce livre dont l'intrigue est pourtant bien ficelée, mais qui se perd dans des longueurs inutiles, et dont le nombre importants de personnages fait qu'il m'est parfois arrivé de ne plus savoir qui était qui.

Published by Céline - dans Coin Lecture
commenter cet article